AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 12:38

Ça faisait maintenant deux heures que Shane longeait le long de la route avec son gros sac rempli d'armes pour trouver un véhicule et de l'essence. La route était quasi déserte, le peu de voitures qu'il y avait ne fonctionnaient pas. Ils avaient l'air d'avoir de l'essence mais l'ancien adjoint du shérif n'avait aucun moyen de vider le réservoir et aucun moyen de contenir le carburant dans un récipient et de l'emporter avec lui...

Sur son chemin il avait croisé quelques rôdeurs qu'il s'empressait de tuer avec l'aide de sa machette afin de ne pas faire de bruit et de ne pas en attirer davantage. Étant donné qu'il était seul ça aurait été parfait qu'il puisse se camoufler afin de ne pas avoir de problèmes mais il détestait ce qu'il devait envisager de faire pour passer inaperçu...

Il empoigna le manche de sa machette et la planta dans le torse d'un rôdeur fraîchement achevé. Suite à ça il retira son tee-shirt qu'il rangea dans le sac et il s'étala du sang sur le visage, le torse, les bras et il s'allongea sur le dos sur une flaque de sang qui coulait de l'infecté. Une fois qu'il était recouvert de cette odeur putride, il attrapa son sac et continua son chemin.

Il passait entre plusieurs rôdeurs sans que ceux-ci ne fassent attention à sa présence, il gardait son arme dans la main prêt à attaquer si jamais il était découvert... Mais après trois heures de marche il vit une voiture qui avait l'air d'être en bonne état... Sauf qu'une personne avait ouvert le capot et il était en train de remettre le véhicule sur pied... son véhicule sur pied...

Il s'avança vers lui tout doucement en étant dos à cette personne tout en gardant son arme en main au cas où ça irait mal et une fois qu'il était proche il déposa son sac doucement au sol et se mit à viser le crâne de cette personne qui avait l'air assez vieux. Après quelques secondes il lui dit sèchement.

- Aller les mains en l'air, retourne toi doucement sans faire de bruit. Après quelques secondes il lui demanda. Tu es seul ?

Tout en parlant il vit que le vieux gardait un magnum sur lui, il espérait qu'il ne tenterait pas quelque chose de débile. Il gardait son arme pointer sur le visage de cet inconnu et il était prêt à tirer s'il le fallait... Mais au fond il avait besoin de lui, il avait besoin de créer un nouveau groupe et de retrouver les autres. Il espérait vraiment qu'il allait rester tranquille !


Dernière édition par Shane Walsh le Dim 28 Juin - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 13:04

Il devait forcément s'arrêter, il était épuisé. Il avait beau être endurant chaque homme a ses limites et son coeur n'est plus tout jeune. Il se tenait les genoux en fixant le sol, prenant des grandes bouchées d'air avant de se coller au mur, adossé, levant cette fois le regard au ciel.

Il n'était plus suivit pour le moment et le silence règnait avec une simple brise d'un vent inquiètant. C'était calme, trop calme. Le pauvre Baltazhar ne savait même pas jusqu'où il avait courut comme ça et passa ses mains d'ouvrier dans ses cheveux blancs en pétard avec la course.

Son regard brun observait autour de lui, il sortit de la ruelle dans laquelle il s'était caché suite à sa fuite et ne vit que le chaos que l'on verrait dans les films d'horreurs. L'homme voulait que ses rêves deviennent réalité, mais il a oublié que les cauchemards sont aussi des rêves.

Il avançait doucement hors de la ruelle et vérifiait bien qu'il n'y avait pas de ces étranges personnes. On voyait qu'il ne comprenait vraiment pas ce qu'il se passe, caché bien au fond de son petit quartier à gâcher ses vieux jours dans son rocking chair.

Il inspectait bien partout et aperçut un véhicule qui ne semblait pas avoir été aggressé trop brutalement par rapport aux autres. Il s'en approcha, le décrivant mentalement dans sa tête, reconnaissant la marque, les pièces, la qualité. Malgré ses tremblements d'une nervosité dû aux évènements il eut un sourire, comme si il se sentait sauf d'avoir trouvé un véhicule qu'il serait apte à faire démarrer.

Ouvrant le capot, il vit une longue fumée noir en sortir et se recula en secouant le bras, histoire de virer plus vite la fumée dans un toussotement.

Une fois fait il pu admirer le moteur qui n'avait besoin que d'un peu d'attention d'un garagiste habile pour accepter de repartir sur les routes sombres de ce nouveau monde.

Il n'avait pas ses outils et essayait de déplacer quelques choses à la main, il avait une bonne poigne et pouvait presque la faire revivre. Il se pencha un peu plus dedans et ne voyait plus le dehors. Il branchâ ce câble qui avait été débranché surement avec le choc, la voiture n'était pas gravement abîmé, mais elle s'était tout de même mangé un lampadaire et ça avait abîmé le devant.

Une fois fait il se redressa, tout sourire, et le perdit rapidement en sentant cette présence tout près de lui, et un seul regard sur le côté suffit à lui faire comprendre qu'une arme le menaçait.

Il tourna ses yeux bruns vers l'homme dont la voix lui réclama :

- Aller les mains en l'air, retourne toi doucement sans faire de bruit.

Il se retourna donc, mettant ses mains en l'air, il était très silencieux et cherchait à garder son sang-froid. Entre les malades et les autres humains, le vieil homme n'aura vraiment de répit que quand son pauvre coeur aura lâché.

-Tu es seul ? Demanda ensuite la voix.

Un hochement de tête fut sa seule réponse, dans un regard calme et en même temps inquiet de ce qui allait lui arriver.

Il savait qu'il avait une arme lui aussi, mais le temps qu'il la dégaine l'autre en aura déjà fait du gruyère.

Ca ne servait à rien d'être violent pour le moment, il fallait laisser faire les choses.

Il n'osait d'ailleurs pas parler, ne connaissant pas l'individu lui faisant face, et ses réactions si le vieillard cherchait à communiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 13:43

Cette tension insoutenable...

Shane maintenait sa position, il visait encore et toujours le vieux monsieur qui se trouvait en face de lui. Il était très méfiant maintenant qu'il se retrouvait seul, il ne savait pas trop quoi penser de la situation actuelle mais il fallait qu'il trouve un moyen de rallier cette personne à sa cause. Il commença donc par lui demander s'il était seul. Heureusement pour lui c'était le cas, ils étaient deux survivants sans aucun groupe, deux solitaires qui devaient survivre dans ce bas monde. Mais néanmoins il restait toujours aussi sérieux et il continuait de braquer son arme sur le vieil homme.

- Je vais me rapprocher de toi pour prendre ton arme, au moindre geste et je dis bien au moindre geste. Je te descend, c'est compris ? Dit-il très froidement tout en se rapprochant de lui.

Une fois face au vieillard, Shane braqua son pistolet sur la tempe de ce dernier et il prit le magnum de l'inconnu tout en continuant à le fixer du regard. Une fois que c'était fait il s'éloigna de cet étranger et il fit glisser le magnum jusqu'à son sac rempli d'armes. Une fois que c'était fait il continuait d'observer cet homme avec un regard très sérieux avant qu'il commença à lever la main qui tenait son arme vers le ciel avant de le ranger tout doucement jusqu'à son étui. Une fois que c'était fait il prit à nouveau la parole.

- Je m'appelle Shane, je fais parti d'un groupe de survivants mais à cause d'un événement on a tous dû nous séparer et je me retrouve seul à l'heure où je te parle. Dévoila-t-il a son interlocuteur. C'est quoi ton nom à toi ? Dit-il plus détendu.

Après que le vieil homme ait donné son nom, Shane se retourna pour prendre son sac d'armes afin de le mettre dans la voiture mais dès qu'il s'était retourné il vit un rôdeur qui sortait de la voiture et qui était au bord d'atteindre le vieillard. L'ancien flic attrapa donc son arme et hurla.

- COUCHE TOI !! Hurla-t-il tout en tirant une balle qui se logea dans le crâne de l'infecté et dont le corps tomba violemment au sol suite au choc de l'impact.

Après qu'il ait réussi à sauver l'homme de justesse, l'adjoint du shérif se mit à courir jusqu'à lui avec le sac rempli d'armes et il prit une fois de plus la parole.

- Il faut TOUJOURS vérifier s'il n'y pas une de ces choses dans la bagnole que tu prends ! Dit-il sur un ton sévère mais juste. Maintenant ils vont tous rappliquer ! On doit se barrer d'ici ! Rajouta-t-il en balançant le sac dans la voiture et en s'installant dans la place du chauffeur.

Shane s'empressa d'enclencher le contact et une fois que le vieux s'était installé ils s'étaient enfuis de cet endroit. Tout en conduisant il continuait de parler.

- Si j'avais attendu une seconde de plus avant de tirer, tu serais mort. T'en as conscience de ça ?




- 1 balle de Beretta


Dernière édition par Shane Walsh le Lun 22 Juin - 1:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 13:43

Le membre 'Shane Walsh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attirance sonore ' : 1

--------------------------------

#2 'Petit dé (Walker)' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 14:14

- Je vais me rapprocher de toi pour prendre ton arme, au moindre geste et je dis bien au moindre geste. Je te descend, c'est compris ?

Il se rapprochait alors, Baltazhar était dégoûté de cette acte, le vieil homme, même si il n'a jamais tiré de sa vie, allait perdre sa seule chance de survivre encore quelques jours dans ce monde. Il se doutait qu'un jour il devrait s'en servir mais il allait en être privé.

Il sentait le rond de fer froid et dur sur sa tempe et ne bougeait pas, fermant les yeux dans une crainte profonde. Il se fit donc dérober son arme sans pouvoir contre-dire l'objet en métal qui était actuellement maître de la situation. Il gardait les yeux fermés, impassible malgré sa peur. Qui n'aurait pas peur de la mort quand elle est aussi proche de vous?

Il s'éloigna enfin. Le vieil homme rouvrit les yeux, soulagé de ne pas avoir vu son cadavre avec la cervelle explosé sur le sol en tant que fantôme.

Mais il était maintenant sans défenses.

Il avait rangé son arme, peut-être avait-il jugé que Baltazhar ne sera jamais un danger pour quiconque?

Sans que le vieil homme ne prenne pas au monologue, l'inconnu continua :

- Je m'appelle Shane, je fais parti d'un groupe de survivants mais à cause d'un événement on a tous dû nous séparer et je me retrouve seul à l'heure où je te parle.

Des survivants? Si il faut déjà emprunter un tel mot, c'est que notre monde ne sera plus le même pour toujours.

-C'est quoi ton nom à toi ?


"...Baltazhar" Répondit le retraité par politesse et par respect. De toute façon lui dire son nom n'allait pas le tuer, et il s'était présenté lui-même. Il était dejà moins nerveux de ne plus être la cible d'une arme, et encore moins jugé comme une menace.

Il avait un sac avec lui, vu le bruit lourd qu'il faisait c'était certainement des armes ou des conserves. Quoi d'autres sinon?

Quand Shane se retourna vers le retraité, il pointa de nouveau son arme dessus. Il crut à une énorme blague. En fin de compte, il allait être éliminé?

- COUCHE TOI !!

Hurla Shane tandis que par pur reflexe le vieil homme s'accroupit en passant ses bras par dessus sa tête comme si c'était une protection suffisante et entendit le coup de feu qui ne le visait pas en réalité mais ce qui arrivait derrière lui.

Il se tourna alors vers la véritable cible et en tremblait encore. Encore un malade? Mais qu'est-ce que c'est que cette maladie cannibale et folle?!

Shane courut jusqu'au choqué, continuant de parler :

- Il faut TOUJOURS vérifier s'il n'y pas une de ces choses dans la bagnole que tu prends !

Il n'y avait pas fait attention c'est sur, et il n'avait rien à retorquer, qu'un ravalement de salive et un silence de tombe.

- Maintenant ils vont tous rappliquer ! On doit se barrer d'ici !

Temina-t-il en prenant la place de chauffeur, déjà tout installé dans le véhicule fraîchement réparé par le garagiste. Il se pressa bien évidemment de s'installer à la place passager et laissa donc faire cet homme qui semblait habitué à cette situation que le vieil homme n'avait pas pu voir arriver, caché dans son quartier simple et sans dangers...

La voiture filait maintenant, et, regardant dans le rétroviseur un peu cassé, le vieil homme observait ces choses arrivant là où étaient les deux hommes précèdemment, cherchant la source du coup de feu dans une attitude confuse et effrayante à regarder.

Il se retourna alors vers Shane qui commenta :

- Si j'avais attendu une seconde de plus avant de tirer, tu serais mort. T'en as conscience de ça ?

Baltazhar ne répondit rien, il savait qu'il avait eu tort, mais était-il totalement fautif? Il venait à peine de découvrir ce monde qu'on l'engueule déjà de son amateur. Il était ignorant de la situation et voulait comprendre ce qu'il se passe.

"Je sais bien, Répondit-il à l'homme en observant la route, mais j'ignore ce qu'il se passe, j'étais bien installé dans mon quartier, et là, mes amis sont devenus de ces choses, et mon meilleur ami s'est fait dévoré par sa femme! Vous devez savoir vous non?"

Déclara-t-il en haussant de temps en temps le ton avec une légère pointe de stresse. Ses poignets tremblotaient et il en avait encore des sueurs froides de ces images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 14:57

De justesse...

Ils s'étaient échappés de justesse, pendant que Shane conduisait, le vieux observait dans le rétroviseur les rôdeurs qui se dirigeaient à l'endroit où ils se trouvaient. Heureusement que l'ancien policier avait eu le réflexe de prendre la voiture et de partir sinon les deux hommes ne seraient déjà que de l'histoire ancienne...

- Si j'avais attendu une seconde de plus avant de tirer, tu serais mort. T'en as conscience de ça ?

Il devait lui faire la morale, il devait lui rappeler ses erreurs pour qu'il ne les fasse plus. Il devait le bassiner avec ça car la prochaine fois il ne sera peut-être pas là pour le surveiller. La prochaine fois il se fera peut-être avoir par ces choses... Puis Baltazhar lui répondit.

- Je sais bien ... Mais j'ignore ce qu'il se passe, j'étais bien installé dans mon quartier, et là, mes amis sont devenus de ces choses, et mon meilleur ami s'est fait dévoré par sa femme! Vous devez savoir vous non?

Après avoir entendu ces explications Shane se mit à sourire avant de rire un peu plus fort à chaque seconde. Il riait tellement que son buste sautillait, il frottait ses yeux à l'aide de sa main pour essuyer les larmes de rire qui coulaient petit à petit. Il ne riait pas par folie mais bel et bien parce que ça le faisait rire. Cette situation était plus que drôle.

- Alors comme ça pendant que certains essayent de survivre à ces choses, d'autres sont confortablement installés sur leur fauteuil en ne se doutant pas de ce qui arrive jusqu'à eux ?.. Putain qu'est-ce que c'est pathétique... Dit-il froidement. Ça fait deux jours que je vis dans cette situation, je n'en sais pas plus que toi mais tout ce que je peux te dire c'est que j'ai vu ces choses... les Rôdeurs. Ils mordent d'autres personnes et ces gens meurent à leur tour avant de se relever et de vouloir mordre les autres. Le pire dans tout ça c'est qu'ils sont presque increvable, si tu vides ton chargeur dans leur ventre ils seront toujours debout... Pour les tuer il faut viser la tête, il faut leur bousiller le cerveau pour qu'ils arrêtent de se relever. Ça fait deux jours qu'avec mon groupe on essaye d'atteindre une zone qui n'a pas encore été contaminer mais ce truc se propage beaucoup plus vite... À ce rythme là, dans moins d'une semaine toute la planète sera contaminer... si elle ne l'est pas déjà... Dit-il en observant la route.

Tout en continuant à rouler vers une destination qui semblait réfléchie, Shane regarda son nouveau camarade Baltazhar et lui demanda.

- Tu sais tirer ?

Ça ne lui plaisait pas de songer à apprendre quelqu'un à tirer sachant qu'il n'avait qu'un nombre limité de balles. Mais il le fallait, il avait besoin d'un allié de confiance et il en aura jamais si ce dernier ne savait pas tirer. Il était donc primordial qu'il sache si le vieillard savait s'y prendre avec une arme à feu ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 15:10

Qu'est-ce qui l'amusait comme ça? Ca ne faisait absolument pas rire le vieillard qui ne le regardait même plus, observant le paysage de sa fenêtre en soupirant.

- Alors comme ça pendant que certains essayent de survivre à ces choses, d'autres sont confortablement installés sur leur fauteuil en ne se doutant pas de ce qui arrive jusqu'à eux ?.. Putain qu'est-ce que c'est pathétique...

C'était dit d'une façon que le rire montre toute la moquerie, avant le sérieux, comme si l'homme croyait à une blague des mots du vieil homme.

-Ça fait deux jours que je vis dans cette situation, je n'en sais pas plus que toi mais tout ce que je peux te dire c'est que j'ai vu ces choses... les Rôdeurs. Ils mordent d'autres personnes et ces gens meurent à leur tour avant de se relever et de vouloir mordre les autres. Le pire dans tout ça c'est qu'ils sont presque increvable, si tu vides ton chargeur dans leur ventre ils seront toujours debout... Pour les tuer il faut viser la tête, il faut leur bousiller le cerveau pour qu'ils arrêtent de se relever. Ça fait deux jours qu'avec mon groupe on essaye d'atteindre une zone qui n'a pas encore été contaminer mais ce truc se propage beaucoup plus vite... À ce rythme là, dans moins d'une semaine toute la planète sera contaminer... si elle ne l'est pas déjà...

Il l'écoutait sans lâcher du regard un paysage qui était des plus calme, il n'avait pas envie de commenter les paroles de l'homme. Ils n'étaient pas les mêmes et n'avaient pas les mêmes situations, et ce serait se rabaisser à son niveau que de retorquer comme un enfant à un jeune comme lui, qui a encore du temps devant lui. Ce n'est pas comme si certains endroits étaient simplement plus rapidement contaminés que d'autres...

Non, sincèrement, il n'allait rien dire.

Accoudé à la vitre, reprenant ses forces dans ses poumons et ses muscles, il sentait les vibrations du véhicule et les tremblements dans il venait à toucher la vitre.


Shane lui posa une question tandis que Baltazhar restait dans sa position d'observation.

- Tu sais tirer ?

"Non" Répondit le vieil homme aussi sèchement que le conducteur précèdemment.

Il ne savait pas tirer, il ne savait pas se battre, enfin, dans le temps l'adolescent rebelle avait pu user de ses poings, mais quand on a une femme tout devient différent.

Il repensait alors à sa fille et sa famille, il éspèrait qu'ils aillent bien et qu'ils n'avaient pas été aggressés par ces "Rôdeurs". Peu importe le temps qu'il mettra, il essairait de les trouver, sachant qu'ils ne seront surement pas restés à leur appartement avec les dangers environnants.

Il ne savait pas où ils allaient maintenant, mais , bon supposeur, il savait que la réponse serait probablement : "En sécurité" et que ce serait une question stupide, et n'avait pas envie de se prendre la tête avec cet homme.

Il ne fait pas grand chose pour le moment, si ce n'est que penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 16:18

Un silence mortuaire...

Le vieillard ne disait rien, il répondait simplement aux questions de Shane et ne demandait rien d'autre. Il regardait simplement le paysage et il se laissait bercer par les vibrations de la vitre contre laquelle il était appuyé. Ce silence faisait naître une légère tension entre les deux hommes mais l'ancien adjoint du shérif n'y faisait pas attention. S'il avait des choses à dire il le dirait, s'il devait faire des choses horribles il le ferait. Ils n'étaient plus dans un monde civilisé, tout ce qu'ils connaissaient partaient en cendres les uns après les autres et il le savait. Il savait que s'attacher au rêve que tout redevienne comme avant ne serait pas bon pour lui, il savait qu'il devait tirer un trait sur tout ce qu'il a connu de normal. Il savait que le seul but d'aujourd'hui était de survivre et qu'il fallait y arriver par tous les moyens. Mais les autres avaient tendance à ne pas vouloir entendre cela et de continuer d'espérer que ça passera un jour ou l'autre, que tout rentrera dans l'ordre... Mais en attendant... il fallait prendre les choses en main. Shane mis son bras à l'arrière de son siège et attrapa le magnum de Baltazhar avant de le lui poser sur la main.

- Première règle, pose le doigt sur la détente que si tu es sûr de vouloir tirer. Deuxième règle, bloque ton poignet quand tu tires sinon tu risques de te le briser. Troisième règle, le temps que tu apprennes à viser tu te limiteras aux tirs à bout portant. Quatrième règle, j'ai beaucoup plus d'expérience aux tirs alors je te donnerais ma machette et je surveillerais tes arrières. Je possède trois silencieux dans mon sac, à cause des événements récents j'ai pas vraiment eu le temps de les rajouter à mes armes mais je le ferais quand j'arrêterais cette voiture car nous nous dirigeons vers une ville pour se procurer des vivres et de quoi nous éclairer la nuit...

Pendant que Shane expliquait tout cela, on pouvait voir des rôdeurs tout le long de la route. Il fallait se préparer à passer à l'action, mais sur le chemin une autre question lui vint à l'esprit.

- Tu as fouillé le coffre ? Demanda-t-il. Peut-être qu'il y a du matériel dont nous aurions besoin.

Certes l'adjoint du Shérif n'était pas la meilleure compagnie dont on puisse rêver. Mais il fallait bien admettre une chose, il avait l'air de savoir ce qu'il faisait et même s'il se mettait en avant comme un petit chef il n'empêchait pas que les chances de survie du vieillard augmentaient grandement en restant à ses côtés. Que ça lui plaise ou non il avait besoin de Shane, tout comme Shane avait besoin de lui. Et ça l'ancien policier le savait, c'était bien pour ça qu'il profitait de sa présence pour réunir un stock de matériel afin de leur permettre à eux deux de survivre plus longtemps.

La ville n'était plus très loin, il arrêta la voiture à environ 200 mètres afin de ne pas faire de bruit et de ne pas attirer tous les rôdeurs de la ville. Une fois arrêter il se retourna et prit quelques armes avec les silencieux en question. Il en posa deux sur les deux berretta qu'il allait prendre avec lui et le dernier il le mit sur son M16 qu'il allait prendre également avec lui. Il sorti finalement de la voiture et acheva à l'aide de sa machette le peu de rôdeurs qui s'approchaient d'eux. Le vieillard avait l'air perplexe quant à toutes les armes qu'il avait en sa possession, pour qu'il comprenne qui il était Shane prit une fois de plus la parole en lui tendant sa machette.

- Ça a quand même de sacré avantages d'être l'adoint du Shérif tu ne trouves pas ?! Dit-il avec une voix plus calme afin de le mettre à l'aise. Aller viens on y va, une fois qu'on sera dans la ville on commencera par un petit supermarché pour qu'on se trouve des armes blanches pour économiser nos balles. Ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 16:42

Il lui expliquait comment manier l'arme qu'il venait tout juste de lui rendre après le lui avoir confisqué plus tôt. Il l'écoutait malgré tout car c'était important. Il fallait bien s'y faire, l'un aura besoin de l'autre à l'avenir, sauf si ça finit par dégénerer.

Il enregistrait autant d'informations que possibles et jeter des coups d'oeil selon quoi parlait Shane. Il finit par jeter un oeil par la vitre. Toutes ces personnes, c'était des Rôdeurs, et non plus des humains. Des éspèces de cannibaux qui, à la moindre blessure de leur part peut nous changer en ces...Choses.

Le plus dur c'est surement si on doit, comme Mickael, faire face à un proche. Ca fait mal, et il n'a pas tenu le choc mentalement. Baltazhar priait au fond de lui ne pas devoir abattre sa famille.

- Tu as fouillé le coffre ?

Demandait alors Shane en extirpant le vieux de ses pensées trop inquiètes. Non, il n'y avait pas pensé, il était vraiment trop nerveux, trop pressé de fuir, qu'il n'a jeté qu'un coup d'oeil visuel au véhicule avant de le remettre sur les roues.

-Peut-être qu'il y a du matériel dont nous aurions besoin.

Peut-être, après peut-être rien, si il a déjà été vidé par d'autres, ou bien un rôdeur qui a su s'infiltrer d'une manière ou d'une autre. De toute façon ils verront bien une fois arrêtés. Plus calme, le vieil homme répondit moins séchèmment qu'il n'avait pas fouillé hélas.

La voiture s'arrêta alors, le vieil homme regardait les environs par la vitre avant de sortir. Il regardait alors faire, une fois dehors et fermant la portière sans trop de violence, Shane avec ses armes et les coups de machette offerts aux rôdeurs présents.

D'ailleurs, que faisait-il dans la vie avant cette apocalypse? Il a l'air de savoir ce qu'il fait avec des armes, donc surement militaire, ou dans les forces de l'ordres. Et vu comment il donne des ordres et gère les situations, surement pas un banal fonctionnaire.

Baltazhar suggèrait que pour le moment il avait une chance de survie si il pouvait réparer les véhicules, mais c'est bien sa seule capacité.

Mais les moyens de transports sont très importants pour le déplacement en masse et rapide, et plus en sécurité.

Shane lui tendit alors sa machette après l'avoir regardé, déclarant :

- Ça a quand même de sacré avantages d'être l'adoint du Shérif tu ne trouves pas ?!


Baltazhar avait mit dans le milles.

- Aller viens on y va, une fois qu'on sera dans la ville on commencera par un petit supermarché pour qu'on se trouve des armes blanches pour économiser nos balles. Ok ?

Le vieil homme hocha la tête, prenant un grand souffle, ça allait être le début d'une longue survie...Et encore, arrivant presque à sa fin, il n'aura pas à en subir de trop, si il meurt de vieillesse.

Il le suivait alors en observant la machette. Le sang ne risquerait-il pas d'user la lame? Il disait celà par expérience, non pas de lui, mais plutôt de son entourage. Il a connu des amis du lycée aujourd'hui dans le militaire.

Après ce n'était que des petits détails comme ça, jamais il n'a retenu le nom d'une arme, son nombre de balle ou tout ce qui entoure.

Il avançait donc en observant Shane sans rien dire de plus, jusqu'à demander :

"Vous savez si votre famille est encore vivante?"

Quelle question stupide, il sentait déjà le "mêle toi de tes oignons papy" arriver en pleine poire. Mais il voulait savoir quand même. Lui n'en savait rien, et il aimerait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 18:15

Un but commun...

Ils ne le savaient pas encore mais les deux hommes avaient le même but : Retrouver sa famille. C'était bien pour ça qu'ils ne pouvaient se permettre de refuser l'aide de l'autre. Il s voulaient tous les deux retrouver les êtres que leur sont chers.

Une fois que tous les deux étaient en dehors de la voiture, Shane se rapprocha du coffre et l'ouvrit. Les seules choses qu'il y avait c'était une roue de secours et un jerrican d'essence à moitié vide. L'ancien officiel prit le jerrican et le tendit à son allié. Il referma le coffre et prit le sac d'armes qu'il déposa à l'entrée de la forêt avant de le recouvrir de terre et de feuillage. Une fois que cela était fait il rejoignit Baltazhar et lui dit.

- Si la voiture disparaît nos armes eux seront encore là, mais prend le jerrican d'essence avec toi. On ne sait jamais, si les rôdeurs nous poursuivent dans la ville ce serait bien qu'on vole une voiture qui se trouve dans la rue comme ça on aura juste à rouler jusqu'ici pour récupérer nos armes et à filer vers une autre destination. En plus, on pourrait même faire le plein d'essence.

Une fois qu'ils étaient prêts, l'ancien adjoint du shérif attrapa un cadavre de rôdeur qu'il avait tué. Il plongea ses mains dans les tripes de ce dernier et il se rapprochait du vieillard qui n'avait pas l'air très coopératif. Shane se mit à avoir un léger sourire nerveux et dit.

- Je te rassure, ça n'a pas été une partie de plaisir de faire ça. Mais les rôdeurs sentent l'odeur d'un être-vivant, si on se recouvre de leur sang ils nous prendront pour d'autres rôdeurs... A la condition de rester discret bien entendu... Dit-il calmement tout en commençant à étaler le sang sur les bras du vieillard avant de le recouvrir entièrement du sang des infectés. Bon... Maintenant on va pouvoir y aller !

Les deux marchaient tranquillement en direction de la petite ville depuis maintenant dix minutes, pendant qu'ils se dirigeaient vers leur destination ils pouvaient voir des rôdeurs dans la ville. Shane comptait doucement le nombre de rôdeurs jusqu'à ce que le vieillard lui pose une question indiscrète.

- Vous savez si votre famille est encore vivante?

Il s'était arrêté de compter... Il se mit à regarder le sol et dit calmement.

- Dans le groupe de survivants dans lequel j'étais il y avait la femme et le fils de mon meilleur ami Rick qui est mort. J'ai protégé sa famille depuis que tout a commencé et je lui ai fait la promesse que je les protégerais comme si c'était ma femme et mon fils. Pendant que j'étais en mission de ravitaillement des rôdeurs se sont pointés et ils ont tous étaient obligés de se séparer. Je ne sais pas où ils sont mais je suis sûr d'une chose. Ils sont vivants... Et je les retrouverais ! Dit-il tout en reprenant la marche en direction de la ville.

Une fois qu'ils étaient arrivés, Shane fit signe à Baltazhar de le suivre. Ils marchaient doucement, aussi lentement que les rôdeurs et ces derniers n'avaient pas l'air de les avoir repérer pour l'instant. Une fois à côté d'un supermarché, l'ancien adjoint se rapprochait du vieillard et lui frôla la main tout en regardant le bâtiment. Les deux se positionnèrent devant l'entrer et entrèrent discrètement à l'intérieur avant de refermer la porte aussi doucement que possible. Sauf que le problème... C'est qu'il y avait également des infectés à l'intérieur et que le supermarché était presque vide mais il y avait tout de même certaines choses dont ils auraient bientôt besoin...




Dans le supermarché vous avez à disposition :

2 pack d'eau de 6 litres chacun
Des paquets de gâteau et de chips
Du papier toilette
Des allumettes avec un pack de trois briquets
3 couteaux de cuisines
et deux haricots verts en conserve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 18:15

Le membre 'Shane Walsh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Petit dé (Walker)' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Dim 21 Juin - 19:36

Il avait sortit les armes du véhicule tandis que Baltazhar restait calme et droit, l'observant faire, ne voulant pas prendre d'initiative si c'était encore pour se prendre le bec avec le garçon pour ci ou ça. Il fallait y allait doucement pour le moment.

Il avait camouflé le sac avec de la terre et des feuilles. Puis rejoignit le vieil homme, déclarant :

- Si la voiture disparaît nos armes eux seront encore là, mais prend le jerrican d'essence avec toi. On ne sait jamais, si les rôdeurs nous poursuivent dans la ville ce serait bien qu'on vole une voiture qui se trouve dans la rue comme ça on aura juste à rouler jusqu'ici pour récupérer nos armes et à filer vers une autre destination. En plus, on pourrait même faire le plein d'essence

Le garagiste retraité hocha la tête et s'executa calmement, prenant le jerrican et attendant la suite des évènements.

D'ailleurs...

Il l'avait relevé depuis un moment mais n'y repense que maintenant : Shane est recouvert d'une matière coagulée et collante, puante, comme...Du sang? Que fait-il couvert ainsi de sang? Sa réponse n'allait pas tarder à arriver quand Shane vint faire le boucher dans les tripes du cadavre d'un rôdeur bien finit et s'approcha du vieil homme qui arqua un sourcil d'incompréhension et de dégoût.

- Je te rassure, ça n'a pas été une partie de plaisir de faire ça. Mais les rôdeurs sentent l'odeur d'un être-vivant, si on se recouvre de leur sang ils nous prendront pour d'autres rôdeurs... A la condition de rester discret bien entendu...

Disait-il en tartinnant le vieillard qui devait alors subir cette odeur et cette texture sur sa peau. Il fermait les yeux en se laissant faire, un air dégoûté sur le visage.

- Bon... Maintenant on va pouvoir y aller !

Pouah...Il fallait bien faire avec malgré tout. Les deux donc étaient partis pour la ville. Combien de temps durerait ce déguisement? Dix minutes environ passèrent sur le chemin, et déjà des rôdeurs étaient visibles au loin.

C'est à ce moment là que Balty demanda si la famille du jeune homme était encore vivante.

Shane avait alors regardé le sol en demandant calmement :

- Dans le groupe de survivants dans lequel j'étais il y avait la femme et le fils de mon meilleur ami Rick qui est mort. J'ai protégé sa famille depuis que tout a commencé et je lui ai fait la promesse que je les protégerais comme si c'était ma femme et mon fils. Pendant que j'étais en mission de ravitaillement des rôdeurs se sont pointés et ils ont tous étaient obligés de se séparer. Je ne sais pas où ils sont mais je suis sûr d'une chose. Ils sont vivants... Et je les retrouverais !

Le vieillard avait maintenant déjà un peu plus d'estime de cet homme aux abords plutôt grossiers. La route reprit donc jusqu'à destination, là où Shane ordonna à son compagnon de le suivre.

Il fallait être discret et doux, ne pas éveiller l'ouïe des rôdeurs. Le supermarché n'était plus loin et alors l'infiltration fut des plus délicate. Un simple claquement ou un pas de travers ferait suffisament de bruits pour qu'un seul arrive, et, attiré par le son de l'un, tous les autres suivent comme des moutons.

Baltazhar croyait enfin qu'un peu de tranquilité s'imposait et fit triste mine en voyant encore des rôdeurs dans le supermarché.

Ils n'étaient pas les premiers à entrer ici, c'était presque vide, ils allaient devoir faire avec ce qu'il restait.

Baltazhar prit un sac en mettant délicatement un maximum de choses présentes, et certaines allaient être utiles.

Il comptait en même temps qu'il avançait le nombre de rôdeurs. 7... Bon sang c'était vraiment leur veine. Il revint une fois ses courses (ninjas) faites auprès de Shane, hésitant à parler, il le fixait du regard, signifiant :

"Et Maitenant?..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Lun 22 Juin - 0:52

C'était la vraie solidarité...

Une complicité commençait à naître entre les deux hommes, ils n'avaient besoin que de se fixer du regard pour comprendre ce que l'autre avait en tête. La mission était simple, il fallait récupérer tout ce qu'ils avaient à leur disposition et partir de cet endroit pour trouver des armes et monter un campement où ils pourraient accueillir d'autres survivants. Mais ne mettons pas les charrues avant les bœufs, il fallait d'abord récolter tous les articles disponibles de ce magasin et Shane fit signe au vieillard de s'en occuper et qu'il allait le couvrir en cas de problèmes.

Le vieux avait l'air hésitant, après tout camouflé ou pas le danger était tout de même présent. Mais il n'avait malheureusement pas le choix. Il y était forcé, pas par l'ancien adjoint du Shérif mais par le fait qu'il ne savait pas tirer et ne serait pas capable de couvrir son partenaire si jamais il y avait un problème. Après quelques secondes de confusion il se décida finalement à y aller et prit un sac plastique du magasin pour tout ranger à l'intérieur. Il s'avança, machette à la main et prit les différents articles les uns après les autres. Il ne s'en rendait pas compte à cause de la situation mais il attirait l'attention des rôdeurs qui étaient dans le magasin à cause du bruit du sac.

Après qu'il avait prit tout ce dont ils avaient besoin, il se dépêcha de retourner auprès de Shane et lui fit signe qu'il attendait la suite des choses. Ce dernier mit la lanière de son fusil d'assaut autour du cou avant de fermer la porte du magasin à clef, de bloquer les portes avec une cale en bois et de bloquer les poignets avec sa ceinture en cuir. Si les rôdeurs tentaient de vouloir entrer, ils mettraient des heures avant d'y parvenir. Après ça il attrapa la machette de son coéquipier et il empoigna un de ses pistolets muni d'un silencieux. Les infectés présents dans le magasin se rapprochaient de lui car il avait grillé leur couverture avec toute cette agitation. Il se rapprocha d'un premier rôdeur et lui planta la lame au milieu du front à la verticale. Le cadavre tomba raide mort au sol, il délogea son arme avant de trancher la tête d'un second infecté qui se dirigeait vers sa droite.

Il n'en restait plus que cinq et ces derniers se dirigeaient tous vers Shane, il enfonça sa machette dans le crâne d'un énième monstre et le problème arriva. Sa lame avait déjà pas mal servie et elle commençait à s'émousser, elle était tellement peu affûtée qu'elle restait bloquer dans l'ossature de la chose qu'il avait tué. Et ce n'était absolument pas le moment pour que ça arrive, les morts étaient tout proche de lui et s'il mettait trop de temps à réagir il allait y passer. Le rôdeur le plus proche tenta de mordre Shane mais ce dernier le bloquait en lui tenant la gorge et il lui fit un croche patte pour le déséquilibrer et la tête de la créature se fit empaler par le manche de lame qui restait bloquer.

N'ayant plus le choix et le temps, il visa le suivant avec son flingue et tira une balle qui acheva le rôdeur sur le coup. Il fit de même avec le prochain et une fois de plus avec le dernier qu'il restait. Les 7 infectés qui étaient présents dans cette pièce... étaient désormais morts et ce une bonne fois pour toute. Heureusement qu'il y avait le silencieux sinon tous les rôdeurs de la ville seraient déjà en train d'essayer de briser la porte pour venir tuer les deux protagonistes.

Avant que Baltazhar ait l'idée d'ouvrir la bouche, Shane se dépêcha d'aller au comptoir pour attraper une bombe de peinture blanche qu'on utilise pour graver les prix des soldes sur les portes vitrées des magasins. Il se mit à recouvrir toutes les fenêtres présentes et une fois qu'ils étaient à l'abri des regards il s'exprima enfin.

- D'autres rôdeurs sont présents dans les pièces du personnel. Regarde les vêtements de ceux-là, aucun d'eux ne portent un quelconque uniforme de travail. Il y en a forcément d'autres... On va les chercher et les tuer pour qu'on puisse passer la nuit ici. On a rien trouvé dans les rayons mais tout magasin possède une zone de stockage, peut-être qu'on sera plus chanceux à ce niveau là. Dit-il optimiste. De plus tout bon supermarché qui se respecte à ses propres forces de l'ordre en cas de vol ou de braquage. Cherchons les et s'ils sont morts récupère les armes, leur lampe torche et s'ils ont encore leur matériel alors prend leur talkie-walkie. Compris ? Ordonna-t-il.

Baltazhar avait assez d'expérience pour décrypter ce que venait de lui dire Shane. Il devait très certainement comprendre que son nouvel équipier s'attribuait le rôle de Chef. Il en avait les épaules, il savait ce qu'il se passait et il savait comment s'y prendre pour espérer survivre. Au delà d'être un policier il était rusé, organisé, observateur. Il était prédestiné à porter ce genre de rôle. Le vieillard allait sûrement se dire que Shane le prenait un peu trop de haut mais ce n'était pas le cas. Il savait qui il avait en face de lui, mais il se devait de fixer dès le départ qui dirigerait les opérations. Il avait commencé depuis qu'il avait décidé de faire un bout de chemin avec le vieux et il continuera encore et toujours.

- Je m'occupe de la zone de stockage, si la plupart des employés doivent se trouver quelque part c'est bien là-bas. Toi, occupe toi des sanitaires, ça ne m'étonnerait pas qu'un rôdeur y traîne. Je veux que tu y ailles seul et que tu l'abattes.

Ça faisait à peine quelques heures que Baltazhar était confronté à ces choses, si Shane ne l'avait pas retrouvé avant qu'il entre dans la voiture où se trouvait un infecté. Il serait déjà mort et il fallait qu'il le comprenne. Il fallait qu'il comprenne que ce n'était pas un jeu et qu'à chaque secondes qui s'écoule un danger pouvait venir les frapper à tout moment.

Après quelques secondes de silence, l'adjoint du Shérif tendit un couteau qu'ils avaient récupérés dans le magasin pour qu'il puisse se protéger. L'ancien flic fit de même tout en gardant son arme à feu avec lui. Il se dirigea vers la zone de stockage et ouvrit la porte qui cachait peut-être un trésor sauf qu'à l'intérieur la seule chose qu'il voyait en premier c'était les rôdeurs et la grille de livraison qui était grande ouverte et qui pouvait donc permettre aux rôdeurs de l'extérieur de les rejoindre. Il était en mauvaise posture et il devait vite faire quelque chose...







- 3 balles de Beretta


Dernière édition par Shane Walsh le Lun 22 Juin - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Lun 22 Juin - 0:52

Le membre 'Shane Walsh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Petit dé (Walker)' : 14


_____________________________

EDIT MdJ :


Deux rôdeurs se trouvent aux sanitaires, ils sont amassés derrière la porte car ils ont entendu les deux personnes parler. Quand Baltazhar ouvrira la porte l'un d'eux va se jeter sur lui et il devra agir rapidement en conséquence pour survivre avant que le second n'arrive sur lui et le morde. Quand ce sera fait, vous serez tellement choqué de ce qui vous ait arrivé que vous n'entendrez pas tous les infectés qui se trouvent dans la zone de stockage et qui menacent grandement la survie de votre équipier Shane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Lun 22 Juin - 16:20

Baltazhar l'observait bannir les portes fermement afin que l'extérieur ne soit pas à surveiller constemment. Il laissa Shane reprendre la machette, attendant de comprendre ce qu'il comptait faire exactement, empoignant de l'autre main un pistolet.

Mince, avec le bruit, même aussi léger que tenté, les rôdeurs présents dans l'enceinte du magasin s'avançaient vers eux. Mais Shane savait surement quoi faire, et n'hésita pas à commencer le massacre.

Baltazhar le suivait du regard dans ses gestes, essayant d'assimiler ce genre d'actions, peut-être lui sera-t-il utile plus tard? C'était étrange de voir quelqu'un tuer devant vous. Après il est vrai qu'il ne tue pas vraiment des êtres encore humains, mais des restes.

Au début on a peur en voyant ça, le sang, les bruits,  on est pas habitué et on a des frissons à chaque attaque effectué, et encore, ce n'est pas vous qui tenez actuellement la machette.

Vous avez des sursauts quand vous entendez les bruits, les os se brisant, encore heureux que ces choses n'ont pas l'air de souffrir, sinon la terreur resterait en vous jusqu'au retour du silence. Ici, vous n'avez que des sueurs froides.

Shane peut très bien se rater, n'importe qui même expérimenté peut se rater, et là, vous ne serez plus qu'un cochon servit à l'abattoir.

Il ne fallait pas trop dépendre du jeune homme, vivement que le vieillard sache se rendre plus utile, il ne supportera pas longtemps d'être un tel poids.

Le carnage cessa alors enfin. Les 7 étaient trepassés pour de bon, Baltazhar se demandait d'ailleurs si ces choses étaient encore un peu humaines sans pouvoir le montrer, suppliant qu'on les tue, devenus incontrôlables, ou soit s'ils étaient vraiment devenus des bêtes sauvages ne pensant qu'à manger.

Balty fut surpris de ne pas entendre puissemment le flingue infliger sa balle au dernier rôdeur. Quelquechose peut les rendre silencieux non? Ah, il n'avait vraiment que quelques souvenirs des discussions avec ses amis du lycée.

Il n'eut d'ailleurs pas l'occasion de parler, que Shane se précipita au comptoir pour fouiller et sortir une bombe blanche. Ah, c'est avec ça qu'ils ont écrit les soldes sur la vitre? Sauf que là ce n'était plus des soldes à la vitre mais un amas de neige.

La lumière du soleil passait moins mais ce n'était pas grave, ils étaient abrités des regards, les portes scellées de la moindre tentative d'ouverture et il n'y avait plus de danger à l'intérieur même du lieu.

- D'autres rôdeurs sont présents dans les pièces du personnel. Regarde les vêtements de ceux-là, aucun d'eux ne portent un quelconque uniforme de travail. Il y en a forcément d'autres... On va les chercher et les tuer pour qu'on puisse passer la nuit ici. On a rien trouvé dans les rayons mais tout magasin possède une zone de stockage, peut-être qu'on sera plus chanceux à ce niveau là.

Il observait donc les cadavres pour affirmer les propos du jeune homme. Lui qui pensait pouvoir souffler un peu, il devra rayer ce verbe de son vocabulaire dès maintenant.

-De plus tout bon supermarché qui se respecte à ses propres forces de l'ordre en cas de vol ou de braquage. Cherchons les et s'ils sont morts récupère les armes, leur lampe torche et s'ils ont encore leur matériel alors prend leur talkie-walkie. Compris ?

Balty hocha la tête, il était prêt cette fois à rendre service. Vu son peu d'expérience, il n'avait pas encore le droit de décider ou de conseiller sur quoi faire.

- Je m'occupe de la zone de stockage, si la plupart des employés doivent se trouver quelque part c'est bien là-bas. Toi, occupe toi des sanitaires, ça ne m'étonnerait pas qu'un rôdeur y traîne. Je veux que tu y ailles seul et que tu l'abattes.

Qu'irait faire un rôdeur au sanitaire? C'est une mort des plus tristes dis-donc. Mais il comptait obéir et repensait aux différents mouvements du garçon, prêt à essayer de faire de même.

Armé d'un couteau offert par l'adjoint du Shérif, chacun partit de son côté alors. Avançant doucement, Baltazhar fit alors face aux sanitaires et avait chaud, il suait d'une certaine peur, être un homme ne veut pas dire ne pas ressentir la crainte.

Il ouvrit alors la porte doucement mais le poids semblait bien plus lourd et s'écroula violemment, la porte s'ouvrant totalement avec non pas une mais deux bêtes qui attendaient derrière une libération. L'un des deux fut au sol mais l'autre fut bien tombé sur le vieil homme dont le sang ne fit qu'un tour et dont le reflexe humain était de le repousser à la force de ses bras.

Il bloquait d'un bras alors le cou de la bête, afin que celle-ci ne puisse pas le mordre tant qu'il le retenait, et dégaina le couteau pour le planter en plein crâne avec force et en même temps un soupsçon de peur.

Tuer, c'est encore plus étrange que de regarder tuer.

Il savait qu'il avait son magnum mais il ne savait pas encore viser correctement et ne voulait pas gâcher de précieuses balles.

L'autre rôdeur essayait de se relever mais Balty dans un état de stress écrasa le crâne de la bête avec son pied avant d'y mettre un coup de couteau par sureté.

Le sang gicla sur le visage de l'homme qui s'essuya les tâches dans un air dégoûté.

Il devait se mettre en pause deux secondes. Respirant doucement en fixant les deux morts morts et se tenant les genoux, plié. Il tremblait encore de cette pression intense, c'était danser avec la mort que d'être aussi près d'un rôdeur.

Il avait alors achevé les deux, il n'y avait vraiment rien dans les sanitaires ou sur ses bestioles? Il fit le tour rapidement du sanitaire et des cadavres avant de se diriger vers la zone de stockage afin d'épauler si besoin Shane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Lun 22 Juin - 18:20

C'était la merde...

Shane se retrouvait dans une situation plus que délicate... Il y avait au moins une bonne quinzaine de rôdeurs dans la zone de stockage... De plus avec la grille grande ouverte au moindre mouvement suspect tout ceux qui sont présents dans la ville sont susceptible de débarquer. Il n'avait plus qu'un vulgaire couteau de cuisine et deux flingues silencieux, le problème c'était qu'il voulait économiser les balles. De plus avec le bruit des infectés qui attaqueraient l'adjoint du shérif c'était quasiment obligatoire que ceux de la ville allaient finir par arriver jusqu'à lui.

Une chance qu'il avait encore du sang de rôdeur sur lui sinon il se serait fait encercler par ces choses. Mais néanmoins le sang séchait alors les deux rôdeurs les plus proches l'avaient repérés, il ressortait de la zone de stockage en reculant tout doucement afin de ne pas alerter les autres infectés et une fois qu'ils étaient à nouveau dans le magasin il planta sa lame dans le crâne des deux créatures. Suite à ça il s'enveloppa à nouveau de sang de rôdeur tout frais afin de passer inaperçu. Shane avait une idée, ça ne lui plaisait pas car  ça signifiait sacrifier une ressource dont il avait besoin mais il devait le faire... Pour sa survie et à celle du vieillard.

Il attrapa les clé du magasin qui étaient au comptoir et il retourna en marchant tout doucement à la zone de stockage. Une fois à l'intérieur il referma la porte très lentement pour ne pas être repéré et après ça il se dirigea lentement vers l'extérieur du magasin. Il marchait avec les rôdeurs en tenant son arme et il avait l'air de chercher quelque chose. Une fois qu'il s'était trouvé à l'Ouest du bâtiment il vit une station essence... Parfait !

Il releva donc son bras tenant le pistolet à une vitesse terriblement lente, il faisait tout pour rester discret. Et une fois qu'il visait ce qu'il souhaitait il tira et là tout allait soudainement basculer. Une très grosse explosion s'était produite, l'onde de choc poussa Shane au sol et la plupart des rôdeurs étaient dans le même cas. Ils se relevèrent tous et ils se dirigeaient vers la source du bruit. Ils étaient tous attirés vers la station essence en feu. L'ancien adjoint du shérif attendait qu'ils passent tous pour se relever et une fois qu'il était debout il se dirigea en direction de son magasin en courant pour retourner à la zone de stockage. Mais pile au moment où il allait franchir la grille, un rôdeur lui sauta dessus. Instinctivement il lui infligea un crochet du droit et le fit tomber au sol avant de rabaisser la grille sur son crâne qui tua l'infecté sur le coup.

Suite à ça il se dépêcha de sortir les clés de sa poche et il en essaya plusieurs avant de tomber sur la bonne. Ça y est... la zone de stockage était enfin refermée mais un problème subsistait... Il restait encore des rôdeurs à l'intérieur. Pas beaucoup, il devait y avoir trois, mais d'après la porte qui était ouverte il se peut qu'il y en avait plus et que ceux-ci se dirigeaient vers Baltazhar... Merde...

Shane se dépêcha d'accourir jusqu'à son équipier, sur le chemin il esquiva deux rôdeurs avant de planter sa lame dans le crâne du dernier sans pour autant stopper sa route. Une fois de retour au magasin il s'empressa de fermer la porte et continua de sprinter jusqu'au vieillard. Une fois qu'il avait en visuel le rôdeur il vit que Baltazhar s'apprêtait à se défendre mais ce n'était pas la peine. L'ancien adjoint du shérif plaqua le rôdeur en le tenant par le dos et une fois que la créature était au sol il lui tenait la tête avant d'enfoncer sa lame dans le crâne de ce dernier.

Une fois que c'était fait il se releva et observa le vieillard qui tremblotait légèrement. Lui aussi avait dû rencontré une légère complication de son côté. L'ancien flic hocha la tête tout en expirant tellement qu'il était essoufflé comme s'il lui demandait si tout allait bien. Une fois qu'il avait eu sa réponse il prit finalement la parole.

- La bonne nouvelle c'est que j'ai attiré tous les rôdeurs de la ville sur la station essence, on aura donc aucun problème pour la nuit. Il y a également des cartons dans la zone de stockage alors je pense qu'il y a des conserves, on va pouvoir manger à notre faim. La mauvaise nouvelle c'est qu'il reste deux de ces monstres dans la zone de stockage et ils doivent sûrement être derrière la porte. Je vais donc devoir te demander de me couvrir. Je vais me placer sur le côté pour que tu ais le champ de tir large, je vais ouvrir la porte et si tu vois que j'ai du mal à les tuer alors tires c'est compris ? Prend mon arme, elle est plus simple à manier et avec le silencieux tu n'attireras pas les créatures jusqu'à nous. Dit-il tout en expirant fortement.

Vu l'état dans lequel il était, le vieillard était loin de se doutait de ce que Shane avait fait pour leur permettre de rester tranquille pour la nuit. Il était loin de se douter qu'il avait faillit y laisser sa peau et pour de bon cette fois-ci. Après ces paroles il attrapa la lame de Balty ainsi que la sienne, il gardait les deux couteaux en mains et il ouvrit la porte. Dès qu'il vit le crâne de l'un d'eux dépasser de la portière il s'empressa d'enfoncer son arme dans la tête de celui-ci. Le second quant à lui était tombé au sol et il avait réussi à attraper la manche du pantalon du vieillard. La réaction du flic ne se faisait pas attendre. Il attrapa le rôdeur par les jambes et il le tira jusqu'à lui avec de le prendre par les cheveux et de relever son crâne avant de le cogner au sol à plusieurs reprises jusqu'à ce que la créature ne bouge plus d'un centimètre. Quand c'était fini, il se laissa tomber en arrière pour s'aseoir et rajouta.

- Ça y est... Dit-il entre deux respirations. Nous pouvons souffler un peu... Continua-t-il tout en regardant le vieil homme avec un regard chaleureux.

Maintenant qu'ils étaient en sécurité, Shane avait l'air complètement différent. Il avait l'air plus agréable, plus accueillant... plus humain !


- 1 balle de Beretta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Lun 22 Juin - 21:11

C'était quoi cette explosion? Le vieil homme en fit un bond et s'accroupit de stupeur avec le bruit avant de se relever lentement sans comprendre ce qu'il venait de se passer alors qu'il comptait rejoindre Shane.

Y avait-il d'autres personnes dans le coin? Ou juste les rôdeurs qui ont provoqués d'une façon ou d'une autre un quelconque accident?

Peu importe, avec un tel bruit, le danger serait encore plus moindre, étant donné que les rôdeurs iront tous vers là-bas. Ce serait la bonne occasion pour partir d'ici sans problèmes!

Il avançait donc à sa vitesse, pas trop vite, mais pas trop lentement non plus. Il fallait aussi qu'il se détende un peu, il était encore tout crispé de sa mésaventure qui ne sera certainement pas la dernière, et dont il devra prendre l'habitude.

Lorsqu'il croisa alors un rôdeur. Encore? Mais d'où vient-il celui-ci? Peu importe il fallait le gérer, car il arrivait droit sur le vieillard. Dégainant le couteau, il sentait encore cette adrénaline monter en lui.

Quand une masse humaine se jeta sur le rôdeur avant qu'il n'ait atteint le vieux garagiste et plantait alors une lame pour achever la bête neutralisée.

Le vieil homme eut un soupir de soulagement en reconnaissant Shane, il était vivant et en bon état visiblement.

Il se relevait alors en observant Baltazhar, hochant la tête, il avait l'air d'avoir couru vu sa façon de respirer. Il demandait entre autres si Balty allait bien, et un hochement de tête rassurant fut la réponse du retraité.

Plus de peur que de mal, comme dirait le dicton.

- La bonne nouvelle c'est que j'ai attiré tous les rôdeurs de la ville sur la station essence, on aura donc aucun problème pour la nuit. Il y a également des cartons dans la zone de stockage alors je pense qu'il y a des conserves, on va pouvoir manger à notre faim. La mauvaise nouvelle c'est qu'il reste deux de ces monstres dans la zone de stockage et ils doivent sûrement être derrière la porte. Je vais donc devoir te demander de me couvrir. Je vais me placer sur le côté pour que tu ais le champ de tir large, je vais ouvrir la porte et si tu vois que j'ai du mal à les tuer alors tires c'est compris ? Prend mon arme, elle est plus simple à manier et avec le silencieux tu n'attireras pas les créatures jusqu'à nous.

Eh bien, même fatigué il peut encore parler beaucoup. C'était donc lui l'explosion? Il l'écoutait, un peu admiratif de tout celà. Ca lui rappelait un peu son passé où il conduisait sa moto en prenant des risques à gogo sur les routes. Il se retrouvait un peu dans cet homme parfois.

Mais il allait devoir tirer? Le vieil homme ne le motrait pas sur son visage mais mentalement il ne savait pas si il était prêt. Il ne voulait pas faire une erreur, pas maintenant, pas après déjà tout ça.

Balty n'avait donc plus le couteau, maintenant dans les mains de Shane qui avaient deux lames blanches dans les deux mains. C'était le moment de vérité. Armé donc de l'arme silencieuse de Shane, le vieil homme, quelquepeu encore angoissé de tenir une arme à feu, se tenait prêt.

Shane commençait alors le carnage après avoir ouvert la porte, mais en attaquant le premier le deuxième avait attrapé dans sa chute la manche du vieux jean du garagiste à la retraite et fit un bond sans faire de bruit, il pouvait très bien se faire mordre à la jambe.

Mais Shane gérait encore alors la situation et se débarassa de la deuxième créature avant qu'elle ne s'en prenne au tireur débutant.

Après quoi, quand le silence revint après les attaques de Shane, celui-ci tomba sur son séant, essouflé, et il y avait de quoi.

- Ça y est... Dit-il entre deux respirations. Nous pouvons souffler un peu...

Il observait le vieil homme d'un regard nouveau. Déjà beaucoup plus chaleureux, celui-ci effaçant sa rancune de sa première impression de l'homme près de la voiture, et le voyait comme un homme qui mettait juste la pression à ceux qui étaient confus. Mais ce n'était pas bien grave, dans un monde devenu jungle sauvage.

Il eut un sourire dans sa barbe et rendit l'arme au jeune homme avant de s'asseoir à son tour, même si il trouvait qu'il ne l'avait pas vraiment mérité.

"Désolé de mon inutilité actuel" Disait-il en passant une main dans ses cheveux blancs un peu mouillés dû à un certain stress.

Il se demandait si il pouvait alors en savoir un peu plus sur le jeune homme en attendant :

"Dis moi, pourquoi es-tu partit dans cette carrière?"

C'était plutôt indiscret et si l'homme ne voulait pas répondre il n'en serait pas rancunnier ou boudeur, il savait qu'il avait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Lun 22 Juin - 23:45

L'heure était venue à la civilisation...

Maintenant qu'ils étaient en sécurité et que Shane avait sauvé la vie à son nouvel équipier deux fois déjà en moins d'une journée. Il était temps qu'ils fassent plus connaissance, le vieillard tendit l'arme à feu pour le rendre à son propriétaire. L'ancien flic l'attrapa et le rangea dans son étui, lui même tendit la lame de Balty pour qu'il lui rende. Après ça il se releva et s'en alla à la zone de stockage avec son couteau en main. Une fois à l'intérieur il s'apprêtait à ouvrir les cartons pour voir quel trésor ils cachaient, mais le vieux prit soudainement la parole.

- Désolé de mon inutilité actuel

Shane stoppa nettement ses mouvements et il se retourna tout en fixant le vieillard droit dans les yeux. Il était sérieux dans ses paroles, il avait l'air d'avoir des sueurs froides... Prenait-il enfin conscience du monde dans lequel ils sont tous les deux ? Commençait-il à comprendre pourquoi l'adjoint du shérif avait du braqué son arme sur sa tempe ? Avait-il compris que tout ce qu'il avait fait jusqu'ici c'était par mesure de sécurité ? Le jeune homme restait impassible au niveau du visage et il dit calmement.

- Tu es trop dur avec toi même, quand j'ai tué le rôdeur qui fonçait sur toi je voyais que tu étais prêt à le tuer. Dit-il en marquant une grande pause. Puis vu le sang qui est sur ton couteau j'en déduis que tu as fait ta part du boulot comme je te l'ai demandé. Rajouta-t-il.

Suite à sa réponse le vieil homme n'avait pas l'air de vouloir répondre à sa phrase. Sûrement qu'il avait compris qu'il avait bel et bien fait le travail que Shane lui demandait et qu'il n'avait pas à s'en vouloir. Mais une question avait l'air de préoccuper les pensées du vieil homme qui s'empressa de la poser à son coéquipier.

- Dis moi, pourquoi es-tu parti dans cette carrière?

C'était la question à un million celle-là, combien de fois on lui avait posé cette question et combien de fois il avait menti pour éviter que les autres veuillent en savoir plus ? La seule personne qui connaissait la réponse c'était Rick mais il n'y avait plus aucun risque qu'il répète cette histoire à quelqu'un d'autre désormais... Mais cette fois-ci il allait répondre franchement, il allait lui dire la vérité.

- Pourquoi j'ai choisis de devenir flic ? Parce que soit je représentais l'ordre soit je représentais le contraire. Depuis que je suis gamin j'ai un problème avec l'autorité, je m'attire beaucoup d'ennuis et je suis prêt à agir aux pires des situations. Je n'ai pas choisi cette carrière parce que je souhaitais me venger de je ne sais quel meurtrier. Je n'ai pas choisi cette carrière par vocation. Je l'ai choisi parce que c'était la seule chose qui me convenait, avec ce que je suis capable de faire il vaut mieux m'avoir comme flic plutôt que l'inverse. Dévoila-t-il en parlant calmement. Et toi ? Tu faisais quoi avant tout ça ? Demanda-t-il à son tour.

Shane se retourna et il ouvrit les cartons à la recherche de nourriture. Est-ce qu'il allait trouver ce qu'il espérait ?..



Dans les cartons vous trouvez :

Des conserves de légumes et de fruits en sirop
Des boissons gazeuses
De l'eau
Des chips et biscuits apéritifs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Mar 23 Juin - 16:55

- Pourquoi j'ai choisis de devenir flic ? Parce que soit je représentais l'ordre soit je représentais le contraire. Depuis que je suis gamin j'ai un problème avec l'autorité, je m'attire beaucoup d'ennuis et je suis prêt à agir aux pires des situations. Je n'ai pas choisi cette carrière parce que je souhaitais me venger de je ne sais quel meurtrier. Je n'ai pas choisi cette carrière par vocation. Je l'ai choisi parce que c'était la seule chose qui me convenait, avec ce que je suis capable de faire il vaut mieux m'avoir comme flic plutôt que l'inverse. Dévoila-t-il en parlant calmement. Et toi ? Tu faisais quoi avant tout ça ? Demanda-t-il à son tour.

Shane était pendant ce temps là ensuite partit fouiller les cartons, et ne fut pas déçu, il y avait des produits alimentaires non périssables pour la majorité.

Le vieil homme hochait la tête à ses paroles avant de regarder le sol, assis, un genou plié et l'autre jambe tendu, les mains s'entrelacant tandis qu'il écoutait. Il suppose qu'il avait été franc, c'aurait été sinon un bien étrange mensonge.

Qu'était-il lui? Il prit une petite respiration dans un soupir avant de s'expliquer à son tour, il lui devait bien ça, celui-ci n'avait pas rejeté sa question, chacun son tour :

"J'ai été tout d'abord le petit commis du garage de mon père, avant de finalement ouvrir le mien, et être le garagiste central. Les véhicules n'ont plus de secrets pour moi et si j'ai les outils nécessaires je peux réparer n'importe quelle voiture."

Il pensait alors mentalement que bien sur, trouver des outils risquaient d'être une tâche ardue.

"Je fais ça par passion des motos, et en second lieu des bolides. Mais je suis à la retraite depuis un petit moment et je ne fais que réparer les véhicules des amis, enfin..."Faisais"."

Il eut une pensée encore pour cette image de Mickael. C'était juste horrible à regarder, une mise à mort des plus macabre et audible.

Qu'allaient faire les deux hommes maintenant? Ils avaient tous les deux le même but : Retrouver les leurs. Pour le peu, ils n'étaient déjà plus qu'un monstre dans la bergerie des morts vivants mais il fallait garder espoir, c'est ce qui permet de rester en vie, du moins, pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Mer 24 Juin - 10:26

Le moment était venu pour Shane d’en apprendre plus sur son nouvel ami. Lui qui avait révélé pourquoi il avait choisi de faire une carrière de policier, il voulait maintenant savoir ce qu’il en était pour ce vieil homme qui restait discret sur la personne qu’il était. L’ex-flic lui demanda donc ce qu’il faisait avant que tout ça ne commence. Le vieillard restait silencieux pendant quelques secondes avant de finalement prendre la parole et de répondre à la question du jeune homme.

- J'ai été tout d'abord le petit commis du garage de mon père, avant de finalement ouvrir le mien, et être le garagiste central. Les véhicules n'ont plus de secrets pour moi et si j'ai les outils nécessaires je peux réparer n'importe quelle voiture.

Shane se mit à sourire légèrement. Bien qu’il se considérait inutile il avait bel et bien une qualité dont il pouvait tirer parti de ce monde de taré. Après quelques secondes de silence Baltazhar prit à nouveau la parole.

- Je fais ça par passion des motos, et en second lieu des bolides. Mais je suis à la retraite depuis un petit moment et je ne fais que réparer les véhicules des amis, enfin..."Faisais".

L’adjoint du Shérif se rapprocha de Balty et lui sourit. Il prit finalement la parole et lui proposa un marché.

- Écoute, on cherche tous les deux à retrouver nos proches respectifs. Il se peut alors que nous devions nous séparer tôt ou tard et nous savons tous les deux que nous avons besoin des capacités de l’autre pour que la survie dans ce monde soit plus facile. Je te propose donc de m’apprendre ce que tu sais dans la mécanique et moi je t’apprends à tirer et ce que tu dois faire pour espérer survivre plus longtemps. Ça marche ? Demanda-t-il.

En attendant la réponse du vieillard, Shane attrapa des boîtes de conserves et s’en alla à l’allée principale du magasin. Il attrapa des cintres en fer, une poubelle, des vieux catalogues, des allumettes. Suite à ça il arracha plusieurs bouts de papier qu’il mit en boule avant de les mettre dans la poubelle. Suite à ça il alluma une allumette et la déposa sur les papiers qui prennent feu dans la poubelle. Après il déposa deux cintres au milieu avant d’ouvrir une conserve et de la laisser chauffer. Pendant ce temps il avait l’air de réfléchir et prit une fois de plus la parole.

- Alors ? Tu supportes le fait que le monde change ainsi ? Tu supportes le fait que tu risques de mourir à tout moment ? Tu supportes le fait que les personnes les plus faibles y compris les vieux risquent d’y passer les premiers ? Puis même si tu survis tu supportes le fait que les rares personnes vivantes chercheront à s’attribuer les vivres des autres camps de survivants ? Dans peu de temps les survivants deviendront aussi dangereux que les rôdeurs, tu en as conscience de ça ?.. Tu comprends maintenant pourquoi j’ai dû te retirer ton arme quand je t’ai vu en train de vérifier l’état de la voiture ?

Shane restait silencieux après ce qu’il avait dit. Il pensait à Lori et Karl, il se demandait où ils étaient et avec qui ils étaient. S’ils avaient pu fuir ensemble au moins… Il se demandait si tous les autres avaient également survécus. Puis Rick, au final il avait de la chance de ne pas voir comment le monde avait changé. Il avait de la chance de ne pas être condamné à voir sa famille mourir les uns après les autres. Mais malgré tout ça Shane n’abandonnerait pas, il ferait tout ce qui sera en son pouvoir pour survivre et protéger les siens. Peu importe ce qu’il devra faire pour cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Mer 24 Juin - 16:25

- Écoute, on cherche tous les deux à retrouver nos proches respectifs. Il se peut alors que nous devions nous séparer tôt ou tard et nous savons tous les deux que nous avons besoin des capacités de l’autre pour que la survie dans ce monde soit plus facile. Je te propose donc de m’apprendre ce que tu sais dans la mécanique et moi je t’apprends à tirer et ce que tu dois faire pour espérer survivre plus longtemps. Ça marche ?

Le vieil homme le fixait en réflechissant. Ca pouvait être une bonne idée, ainsi les deux seraient bien plus utiles si ils ont les mêmes compétences. Mais si les deux ont les mêmes, ils ne dépendront plus de l'autre. Si un jour une baguarre éclate, la mort de l'un ne gênera plus l'autre, étant donné qu'il aura la même compétence que lui.

Mais Balty allait trop loin dans ses idées complexes, il penchait plus pour un oui que pour un non, il aimait simplement se compliquer la vie pour un rien.

Pendant ce temps de réflexion Shane était partit faire quelquechose, il le laissa faire, observant autour de lui, prêt à lui donne sa réponse dès son retour. Quand il fut revenu, c'était pour jouer les Mc Giver avec un feu fait à la main et qui permettrait de faire cuire les conserves.

- Alors ? Tu supportes le fait que le monde change ainsi ? Tu supportes le fait que tu risques de mourir à tout moment ? Tu supportes le fait que les personnes les plus faibles y compris les vieux risquent d’y passer les premiers ? Puis même si tu survis tu supportes le fait que les rares personnes vivantes chercheront à s’attribuer les vivres des autres camps de survivants ? Dans peu de temps les survivants deviendront aussi dangereux que les rôdeurs, tu en as conscience de ça ?.. Tu comprends maintenant pourquoi j’ai dû te retirer ton arme quand je t’ai vu en train de vérifier l’état de la voiture ?

Il l'écoutait sans répondre, l'humain est vraiment ignoble. Ils pourraient, tous les survivants, survivrent tous ensemble en fouillant les magasins et en vivants tous solidaires, mais non, ils préfèrent se mener la guerre, alors qu'il y a une apocalypse autour d'eux.

Saurait-il le supporter?

...

Il ne savait pas, et il ne saura probablement jamais. Ce n'est pas avec des mots qu'il pourra le dire, mais avec le temps qu'il lui restera à vivre avant de craquer, de devenir fou.

"Je ne saurais pas dire, seul le temps le dira. Et pour ton marché...Je t'apprendrais tout ce qu'il faut savoir, mais il faudra trouver aussi des outils, sinon certains véhicules seront impossibles à remettre sur pieds alors qu'on en aura besoin."

Il lui fit un gentil sourire en s'appuyant sur son genou avec son cou, encore assis.

"Tu as l'air d'avoir un esprit vif, tu comprendras très facilement, j'en suis persuadé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Jeu 25 Juin - 0:55

Marché conclu !

Il était donc convenu que Shane apprenne au vieillard à tirer et à avoir les bonnes réactions pour survivre le plus longtemps et en échange Baltazhar apprendra ses secrets sur la mécanique à l'ancien policier. C'était à la fois une bonne idée comme ça au cas où l'un des deux meurt alors l'autre pourra toujours continuer son chemin comme si de rien était. Mais c'était à la fois une mauvaise chose pour la simple raison que l'un ne deviendra plus indispensable pour l'autre et si l'un des deux pète un câble en sachant que l'autre ne lui rapportera plus rien il s'autorisera à le descendre si l'envie lui en prenait.

C'était également pour ça que Shane lui avait demandé s'il supporterait de vivre dans un monde où ils devront survivre face aux rôdeurs et face aux autres survivants. Parce qu'il savait que parmi les survivants il y aurait forcément des personnes mauvaises et qu'ils allaient mettre en danger tous les autres. C'était triste à dire mais c'était plus qu'inévitable... Puis qui sait, si ça se trouve même eux deviendront des personnes dont il faudra se méfier. Mais le vieillard n'arrivait pas à savoir quelle réaction il aurait si ça se produirait et il le fit bien savoir à son équipier.

- Je ne saurais pas dire, seul le temps le dira. Et pour ton marché...Je t'apprendrais tout ce qu'il faut savoir, mais il faudra trouver aussi des outils, sinon certains véhicules seront impossibles à remettre sur pieds alors qu'on en aura besoin.

Suite à ça il poussa un sourire en s'asseyant et en posant sa tête sur ses genoux avant de continuer à parler.

- Tu as l'air d'avoir un esprit vif, tu comprendras très facilement, j'en suis persuadé.

Shane se mit à sourire aussi et répondit.

- Dans ce cas c'est décidé, on cherchera des outils pour nous permettre de commencer l'apprentissage. De mon côté je t'apprendrais à tirer quand toutes les conditions seront là pour nous le permettre sans risquer qu'une tonne de rôdeurs nous encerclent à cause des détonations.

Pendant qu'ils parlaient la conserve commençait à bouillir, il ne restait plus que quelques minutes avant de la sortir afin de pouvoir commencer leur petit festin. Pendant ce temps Shane réfléchissait à ce qui arrivait ces derniers temps, en y réfléchissant il était vrai que c'était affreux et que ça paraissait irréel... C'était même affreux comme situation, de quoi péter un câble mais les autres étaient tellement occupés à survivre qu'ils n'avaient pas le temps pour le comprendre. Puis en repensant à ses propres paroles il rajouta.

- Qui sait ? Si ça se trouve les autres survivants deviendront tellement dangereux que nous serons nous même obliger de devenir des monstres rien que pour espérer vivre plus longtemps.. Dit-il en regardant le sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Jeu 25 Juin - 16:13

- Dans ce cas c'est décidé, on cherchera des outils pour nous permettre de commencer l'apprentissage. De mon côté je t'apprendrais à tirer quand toutes les conditions seront là pour nous le permettre sans risquer qu'une tonne de rôdeurs nous encerclent à cause des détonations.

Il hochait la tête en l'écoutant, en vérité, vu que la narratrice a mal écrit, Balty est adossé au mur avec un coude sur le genou, et non son cou ( merci Ry QAQ) .

L'odeur de la conserve émanait maintenant doucement, le vieil homme respirait celà et relâchant un soupir d'une fatigue et d'une ervosité qui descendaient doucement.

Shane coupait alors le calme du petit blanc qui s'était alors inseré dans la conversation, il avait l'air de penser à quelquechose et n'hésita pas à le dire à son nouveau compagnon de survie :

- Qui sait ? Si ça se trouve les autres survivants deviendront tellement dangereux que nous serons nous même obliger de devenir des monstres rien que pour espérer vivre plus longtemps..

Il jetait ensuite un regard au sol, surement pour ne pas croiser celui du vieillard qui le regardait lui d'un air calme et neutre, malgré qu'il imaginait aussi cette situation.

L'homme est tellement stupide que le mot solidarité ne devrait même pas faire partie de son vocabulaire.

Il se redressait alors et se pliait, retirant son coude (pas son cou cette fois j'insiste), et dans un souffle dû au mouvement effectué, il parlait à son tour sans s'en rendre compte, seulement en se rappelant des mots de quelqu'un...

"La nature ne pardonne pas, n'oublie rien... Des coups, elle peut en supporter mille et rendre soudain non pas oeil pour oeil mais apocalypse pour chiquenaude."

C'est ce que lui disait sa femme à chaque fois qu'elle regardait la télévision et ce qui rapporte aux catastrophes naturelles. L'homme n'avait eu que ce qu'il méritait au final, même si certains n'ont jamais fait de mal, malheureusement, c'est tout le monde ou personne.

Il vint se lever pour donner une tape à l'épaule du jeune homme avant de retirer la conserve du feu à l'aide de ses manches.

"Après, comme tu dis, c'est juste "qui sais", car nous pouvons très bien avoir l'inverse, des gens qui seront avec nous, et là où nous pourrons gérer notre communauté de survivants. Restons positifs, sinon nous deviendrons paranoïaques."

C'est comme ça que voyait le vieil homme qui se réinstalla ensuite à sa place en touchant le bout de ses manches encore chaudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Walsh
Fondateur / MdJ
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 22
Localisation : A l'extérieur... Comme depuis le début de cette foutue épidémie !

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Ven 26 Juin - 19:08

Reste-t-il un espoir ?

Reste-t-il un espoir de voir l'armée débarquer et de les sortir de cet enfer ? Ou peut-être que les corps allaient rapidement se décomposer, la maladie n'aurait donc plus personne à infecter et il disparaîtrait ? À moins que le restant des survivants arrivent à anéantir tous les rôdeurs, ça mettrait également un terme au virus... Ou alors un vaccin... Oui un vaccin ! Ce serait génial ! Puis Balty répondit avec une citation.

- La nature ne pardonne pas, n'oublie rien... Des coups, elle peut en supporter mille et rendre soudain non pas oeil pour oeil mais apocalypse pour chiquenaude.

Tout ça serait donc mérité ? Ce ne serait que le juste retour des choses alors que plusieurs personnes n'ont rien demandé ? Si Shane voyait une dure réalité s'annonçant dans les prochains mois, Baltazhar lui avait une vision bien cruelle de toute cette histoire. Cette fois-ci l'officier ne répondit pas et continua d'observer le sol alors qu'intérieurement il revoyait tout ce qu'il avait fait jusqu'ici. Pendant ce temps le vieillard se releva et fit une petite tape amicale sur l'épaule du jeune homme avant qu'il prenne la conserve avec ses manches pour que ça refroidisse. Suite à ça il s'assit à nouveau et continua de parler.

- Après, comme tu dis, c'est juste "qui sais", car nous pouvons très bien avoir l'inverse, des gens qui seront avec nous, et là où nous pourrons gérer notre communauté de survivants. Restons positifs, sinon nous deviendrons paranoïaques.

Shane se mit à souffler du nez et rajouta.

- C'est des conneries, tu le sais aussi bien que moi... Des prisonniers, des voleurs, des violeurs, des tueurs vont faire leur apparition et maintenant que nous sommes dans une situation précaire tu penses bien qu'ils vont en profiter. Je suis peut-être flic mais pour le moment la justice ne peut rien faire contre eux... A moins que nous fassions justice nous même... Rajouta-t-il en fixant son équipier dans les yeux avec un regard perçant.

C'était dit très brutalement, mais pourquoi se soucier du fond et de la forme à partir du moment où la conclusion revenait au même ? Au lieu d'attendre de devoir s'adapter à un monde barbare il vaudrait mieux commencer à agir en tant que tel au lieu d'être pris par surprise par des personnes mal intentionnées... Shane se releva et ouvrit une seconde boîte de conserve avant de la mettre à bouillir et il reprit à nouveau la parole.

- Je ne laisserais personne nous faire du mal, je ne leur donnerais pas l'occasion de faire quoi que ce soit contre nous sache le... Et pour leur empêcher de leur permettre de nous atteindre je vais commencer par renforcer nos puissances de feu. Dit-il en s'asseyant aux côtés de Balty en tenant son pistolet. Tu charges l'arme en tirant le canon comme ceci. Ensuite pour retirer la sécurité tu baisses le clapet qui se trouve entre la gâchette et la poignée du pistolet. Tu poses ton doigt sur la détente que si tu es sûr de vouloir tirer et que tu es prêt à le faire. Le temps que tu apprennes à viser correctement tu te contenteras de tirer à bout portant et qu'en cas d'extrême nécessité c'est compris ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewalkingdeadrpg.forumactif.fr
Baltazhar Grunen
Rollist avéré
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 72
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   Ven 26 Juin - 21:20

- C'est des conneries, tu le sais aussi bien que moi... Des prisonniers, des voleurs, des violeurs, des tueurs vont faire leur apparition et maintenant que nous sommes dans une situation précaire tu penses bien qu'ils vont en profiter. Je suis peut-être flic mais pour le moment la justice ne peut rien faire contre eux... A moins que nous fassions justice nous même...

C'est vrai que la menace n'est pas que cette horde de malades. C'est aussi les malades, mais mentales. Ceux qui seront libres de fuir et de se faire plaisir à la première occasion qu'ils croisent un survivant innocent qui n'a rien demandé.

Ce n'est pas drôle si la personne ne ressent rien, tuer des morts vivants n'est pas suffisant...

Il regardait le jeune homme se déplacait ensuite pour la deuxième boîte sans bouger, bien installé contre le mur.

Je ne laisserais personne nous faire du mal, je ne leur donnerais pas l'occasion de faire quoi que ce soit contre nous sache le... Et pour leur empêcher de leur permettre de nous atteindre je vais commencer par renforcer nos puissances de feu.

Shane se plaçait alors près de Balty, pistolet à la main. Le vieil homme le regardait calmement en jetant des coups d'oeil à l'arme et au regard de Shane tandis qu'il lui expliquait les bases :

- Tu charges l'arme en tirant le canon comme ceci. Ensuite pour retirer la sécurité tu baisses le clapet qui se trouve entre la gâchette et la poignée du pistolet. Tu poses ton doigt sur la détente que si tu es sûr de vouloir tirer et que tu es prêt à le faire. Le temps que tu apprennes à viser correctement tu te contenteras de tirer à bout portant et qu'en cas d'extrême nécessité c'est compris ?

Il enregistrait tout attentivement et hochait la tête aux paroles de l'adjoint. Qu'allaient-ils faire maintenant? Actuellement Balty ne pouvait rien apprendre à Shane sans outils ni véhicule à portée de main.

Ils devaient récupérer les armes après, se déplacer, ils n'allaient surement pas rester là éternellement, les stocks allaient finir par s'épuiser à un moment donné.

"Ou irons-nous après?"
Demanda le vieil homme maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un échange de bon procéder [PV Balthazar et Milan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Échange de bons procédés [PV : Drayken Olmir et les Éryllis]
» [E]change de Bons Procédés.
» Un échange de bons procédés
» Ce n'est qu'un échange de bons procédés, Steevenson - Sam ♥︎
» Un échange de bons procédés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Zone de survie :: Route-
Sauter vers: